Lionel MAURICE

Lionel MAURICE 2Tombé gravement malade fin 2015, la greffe était mon seul moyen pour continuer à vivre. Je fus greffé, à Strasbourg en 2016, 5 semaines après mon inscription sur la liste d’attente. Lors d’une de mes nombreuses visites à l’hôpital j’ai vu une affiche pour les Jeux Nationaux des Transplantés & Dialysés dans la salle d’attente : comme j’ai toujours aimé le sport, je me suis dit que c’était un bon moment pour se remettre en forme après un an inactivité. Me voilà engagé pour mes premiers Jeux Nationaux en 2018 !

Mon premier ressenti lors de ces Jeux qui se déroulaient à Boulogne sur Mer, c’était un accueil chaleureux, une intégration rapide grâce à une ambiance familiale. Tout le monde s'entraide et s’encourage, c’était vraiment génial.

 

J’ai ensuite vécu de grands moments inoubliables à Newcastle lors des Jeux Mondiaux des Transplantés, particulièrement lors du défilé dans la ville avec toutes les nations et la cérémonie d’ouverture. Une grosse émotion quand je suis rentré sur le stade d’athlétisme, vous entendez le speaker prononcer votre nom en tant que représentant de l’équipe de France, le public qui vous applaudit, ça vous donne des frissons dans tout le corps. Jamais je n’avais ressenti une chose pareille : c’est extase pour un sportif. Faire partie de la toute première équipe de France de basket-ball représentée aux mondiaux et jouer contre les champions du monde américains. Sans l’association Trans-Forme, je n’aurais jamais pu vivre cette compétition exceptionnelle.

Deux faits qui m’ont marqué : quand j’ai vu le bonheur dans les yeux d’un enfant qui venait de voir son père gagner une médaille… Et le clapping de fin lancé par l’équipe de France avec tous les athlètes et l'ensemble du stade, lors de la dernière course de Jean-Claude, notre doyen.

 

Qui sommes-nous

Association Trans-Forme

Nous contacter

Trans-Forme

66 boulevard Diderot,
75012 PARIS
Tél : 01 43 46 75 46

Email : info@trans-forme.org